Catalogue

Solo

Trois interludes balinais

voix de femme et bande

 

durée 7'20

 

création aux « Journées Electro-Radio Days » de Toronto

le 8 décembre 1993

par Maud Moulinet

reprises :

Asian Music Week 2000 (Yokohama) 

Festival « Turbulences sonores » 2014 (Montpellier) 

Festival de Douarnenez (août 2014)

obtenir la partition

 

extrait à écouter (Kokoteka)

00:00 / 02:16

Note de programme

Bande réalisée au studio de La Grande Fabrique à Dieppe

Au départ le rêve d’un voyage à Bali puis une bourse d’aide à la création radiophonique (cadeau des dieux !) et au retour, après deux mois passés là-bas, la nostalgie et l’envie de s’enfermer dans un studio avec les sons enregistrés dans l’île. À l’arrivée, trois petites pièces à la façon des haïkus. La voix chantée utilise des mots balinais pour évoquer un climat particulier : dans Madu Umbara (« Parfum vagabond ») des noms d’insectes de la nuit, dans Kokoteka (« Contre-temps ») des noms de fruits et dans Hai (« Le jour ») des mots évoquant le bain dans la rivière. Les deuxième et troisième interludes laissent une part d’improvisation à la chanteuse ; en particulier dans Kokoteka, elle peut simplement s’imaginer donnant de la voix dans un marché…