Catalogue

Spectacles

Une seconde est un monde

trio de musiciens occidentaux (clarinette, accordéon, percussion)

trio de musiciens chinois (vièle erhu, cithare guqin, orgue à bouche sheng)

récitant, deux voix chantées

sons électroniques et peintures projetées

durée 55'

 

création au Plateau  des EMA de Vitry-sur Seine

(Festival Extension)

le 26 mai 2009

par Ma Desheng : récitant

Monica Jordan et Shi Kelong : voix

Dominique Clément : clarinette, Sylvie Drouin : accordéon

Jean-Charles François : percussion

Dai Xiaolian : cithare guqin, Huo Yonggang : vièle erhu

Weng Zhenfa : orgue à bouche sheng

 

 

extrait vidéo à regarder

 

ou : https://vimeo.com/402138241

dessin_N&B1 copie.jpg

Note de programme

Commande de l'ensemble Aleph

Coproduction: La Muse en Circuit

 

Un jeu de pistes sonore, pictural, musical

et poétique entre Est et Ouest

Textes et peintures projetées de Ma Desheng

 

La Chine ancienne ne connaissait pas de séparation stricte entre poésie, peinture, calligraphie et musique, toutes disciplines qui se devaient d’être pratiquées sans distinction par chaque lettré. Ma Desheng, poète et peintre chinois et Marie-Hélène Bernard, compositrice française, se proposent de renouer avec cette tradition, magnifiquement illustrée à l’âge d’or de l’époque des Tang. Au poète sur scène répondent en écho deux voix provenant de deux univers radicalement différents : Monica Jordan, chanteuse de l’ensemble ALEPH, grande admiratrice de John Cage et Shi Kelong, chanteur chinois rompu aussi bien aux techniques de l’opéra de Pékin qu’au chant lyrique occidental. Musiciens chinois et occidentaux épaulent les chanteurs : répartis en deux trios, à « armes égales », éclatés sur scène à l’Est et à l’Ouest, ils se font entendre alternativement, se répondent, se contredisent ou se mélangent...

Jeux de passages, d’oppositions,

de glissements, de fusion :
du parlé au chanté, du français au mandarin,
de l’accordéon à l’orgue à bouche sheng, de la clarinette à la vièle erhu, des percussions à la cithare...
des images projetées sur écran aux sons diffusés

par les haut-parleurs
...

où chaque seconde est un monde
où le noir est comprimé sous le blanc
où compter ne sert à rien
où le fleuve Bleu et le fleuve Jaune sont deux lacets abandonnés dans la terre jaune

où tous les hommes ont un soleil à regarder
où les petits enfants raffolent des ballons de baudruche

où, entouré de points de suspension, de colère

l’on dresse un point d’exclamation