Catalogue

Ensemble

À cordes croisées

clavecin et luth shamisen

adaptation clavecin et harpe possible
 

durée 9'

 

création aux Rencontres Contemporaines de Moudeyres (43)

le 19 mai 2012

par Laure Morabito : clavecin et Fumie Hihara : luth shamisen, voix

reprises 

Conservatoire de Fresnes, novembre 2012 

« Journées de Clavecin en France », conservatoire Darius Milhaud, Aix-en-Provence, mars 2015

 

obtenir la partition

 

 

écouter un extrait

main bali.jpg
00:00 / 02:07

Note de programme

Commande de la Fondation Marcelle et Robert de Lacour

Venant de Chine, le shamisen, un luth à trois cordes, fut introduit au Japon à la fin du XVIe siècle et devint vite un instrument très populaire ; à cette même  époque,  le clavecin dominait la vie musicale européenne. Néanmoins, du fait de leur éloignement géographique et culturel, ces deux instruments avaient fort peu de chance de se retrouver côte à côte. Composer pour ce duo improbable s’est donc avérée tâche à la fois délicate et stimulante ; et cela d’autant plus que l’usage du plectre, côté orient, et celui du clavier, côté occident, donnent à  chacun de ces deux instruments à cordes pincées une identité sonore bien différente. Des réflexions du peintre Paul Klee sur les interactions possibles entre ligne droite et cercle m'ont aidé à imaginer différents types de croisements sonores. Et, sachant que Fumie Hihara mêle volontiers sa voix au jeu de son shamisen, je me suis aussi laissée guider dans mon cheminement par deux courts haïkus du poète japonais Issa (1763-1827).